Road-trip en Algarve, la perle du sud du Portugal

Je suis partie sur un coup de tête en Algarve au Portugal. Un petit coup de fatigue et de stress estival, et hop j’ai booké des billets d’avion du jour pour le lendemain, direction Faro, capitale de la région. Partie avec ce besoin urgent de me reposer et de me ressourcer, la mission portugaise a totalement réussi. Évidemment, vu le peu de préparation pour ce voyage improvisé, je ne savais pas du tout à quoi m’attendre. Et la surprise n’en fut que plus belle! En route pour un road-trip incroyable dans cette magnifique région du Portugal!

algarve portugal

L’Algarve, mon doux paradis océanique

Il me suffit de fermer les yeux et de penser à l’Algarve, son eau si bleue, ses falaises colorées, ses odeurs de pins et de figuiers, pour ressentir une sensation de bien-être immense. Ce séjour a été salvateur. La brise marine de l’Atlantique m’a juste rappelé à quel point la vie citadine peut nous polluer physiquement et mentalement. J’ai consacré chaque minute de mes journées à la contemplation, la méditation, la reconnexion avec les éléments qui m’entouraient. Je crois que suis totalement tombée amoureuse de cette région d’Europe que je ne connaissais pas. C’était mon 4e séjour au Portugal et aujourd’hui je peux l’affirmer : l’Algarve en est bien la plus belle région! Je ne pensais pas pouvoir encore m’émerveiller autant. Pourtant, tant de beauté m’a laissé sans voix.

road trip portugal

Je me rappelle de ce voyage comme d’un rare moment de communion avec la nature, d’un retour à l’essentiel, l’occasion pour moi de reconnecter corps et esprit. Je suis rentrée totalement revigorée, pleine d’une énergie nouvelle.

De Faro à Odeceixe, un road-trip aux airs marins

FARO

Faro est la plus grande ville d’Algarve. Dotée d’un aéroport international, c’est un passage quasiment obligé. Personnellement, je n’avais aucune envie de visiter une grosse ville. A peine atterrie au Portugal, j’ai sauté dans ma voiture de location (réservée aussi la veille bien sûr !) et ai pris la route. Définitivement, les road-trips en solo me procurent une sensation de liberté totale dont je suis fan ! Ce sont les cheveux au vent et le sourire jusqu’aux oreilles à la vue du grand ciel bleu du sud que j’ai embarqué à bord de ma Micra.

Je ne peux donc pas vous dire ce qu’il y a de chouette à visiter à Faro.

Par contre, en attendant mon avion du retour, je suis allée faire un tour à Olhão, situé à une dizaine de kilomètres. Et j’ai adoré ce village de pêcheurs ! Le samedi, jour de marché en prime, est super sympa pour se balader ou manger du poisson frais sur l’une des terrasses qui longent le bord de mer.

algarve portugal
road trip algarve

Réservez votre voiture à l’aéroport de Faro au meilleur prix en cliquant ici !

LAGOS

C’est là que j’ai décidé d’entamer mon séjour portugais. J’avais lu que c’était à voir… Bon ben sur ce coup là, j’ai été terriblement déçue. Non pas qu’on m’ait menti sur la beauté de la ville ! Non, c’est très charmant. Mais ce que je n’avais pas anticipé, c’était le côté archi touristique, notamment en cette fin juin où les vacanciers en quête de soleil commencent à affluer.

Là j’avoue que je n’ai pas très bien commencé mes vacances. Ça a même été le genre de journée « cata » qui vous fait vous demander ce que vous faites là ! Arrivée malade, crevée, je me suis retrouvée dans l’auberge sûrement la plus glauque de la ville, car celle que j’avais réservée n’avait finalement pas de place pour moi. Avec un papi qui essaie de m’arnaquer en prime, la musique à fond toute la nuit dans la rue (ben oui quand on dort dans la rue des bars !), des voyageuses australiennes alcoolisées et bruyantes dans mon dortoir, et pendant ce temps là, la fièvre qui commence gentiment à m’attaquer et me faire délirer. Vous voyez le genre ?!!!

lagos algarve portugal
lagos algarve

Donc Lagos, oui c’est mignon, avec ses petites rues pavées, ses graffitis, ses couleurs et son bord de mer. Mais il faut faire abstraction des boutiques, des bars et des prix à touristes. Tout est une question d’envie et de priorité !

Par contre, la balade à pied à la « ponta da piedade » est chouette. Enfin, si vous arrivez aussi à faire abstraction de la foule en plein été…

lagos ponta da piedade
Ponta da Piedade, Lagos
ponta da piedade lagos

CARRAPATEIRA

Je suis arrivée à Carrapateira dès le lendemain de mon expérience désastreuse de Lagos. Et là, ça a été l’extase. C’est exactement le genre d’endroit que je recherchais. Un petit village au calme, où vous rencontrez plus de portugais que d’étrangers, où il fait bon de traînasser en terrasse sur la place principale ou de regarder la mer au loin des hauteurs du village. L’ambiance y est détendue. On y trouve seulement deux magasins de surf et une petite épicerie. Et l’Hostel do mar dans lequel j’ai logé pendant deux jours. Mon paradis ! Après ma nuit difficile à Lagos, les rues blanches, fleuries et les portes colorées de Carrapateira m’ont remis du baume au cœur et rappelé pourquoi j’aimais tant voyager.

carrapateira
carrapateira algarve
carrapateira portugal

A Carrapateira, on peut faire l’une des plus belles balades de la région : le chemin qui relie la plage da Bordeira à la plage do Amado. Un sentier d’une petite dizaine de kilomètres, que je mets près de 7h à parcourir, tant je suis subjuguée par les panoramas. On y oublie le vent qui souffle fort et l’air marin vivifiant pour se laisser absorber par les différents bleus de l’océan et les falaises couleur ocre. Chaque point de vue est magique et offre ce sentiment de liberté totale. Je cherchais ces moments de solitude dans un cadre enchanteur. C’est Carrapateira qui me les as offerts et m’a réconciliée avec mon séjour, qui avait pourtant bien mal démarré. J’ai quitté cet endroit à reculons, mais avec la certitude bien ancrée que j’y reviendrais.

rota vicentina
carrapateira portugal
A praia da Bordeira
A praia da Bordeiracarrapateira balade
praia do amado carrapateira
A praia do Amado, Carrapateira

ODECEIXE

La côte vicentine comporte des trésors de plages et de villages. Odeceixe fait partie de ceux-là. Je suis arrivée un midi, dans ce village tout blanc et bleu. Sur les hauteurs de la ville, un moulin domine le village. La chaleur m’écrase de tout son poids. Il n’y a plus un bruit dans le village, dans lequel le temps semble s’être arrêté. Seuls quelques touristes (dont moi) sont assez fous pour sortir par ce temps caniculaire. Les habitants eux se sont carapatés chez eux pour déjeuner et faire la sieste à l’ombre. Car il n’y pas le moindre brin d’air ici et le soleil cogne de toutes ses forces montrant que l’été est bien arrivé dans cette partie de l’Algarve.

odeceixe
odeceixe algarve

Sur la route du retour vers le sud, je m’arrête à la plage d’Amoreira. Cependant, il y a beaucoup trop de monde pour moi. Je fuis et poursuis jusqu’à la plage d’Arrifana que je contemple de loin. Celle-ci me plaît. Elle est plus abritée et moins peuplée que la précédente. Mais il fait encore tellement chaud que je reprends la route vers Salema. C’est là que je vais passer le reste de mon séjour à la découverte de la vie en mobile-home.

LA PENINSULE DE SAGRES

peninsule sagres

Encore un énorme coup de cœur ! Pour la petite ville de Sagres et surtout la plage du Tonel ! Encastrée au milieu de falaises aux tons rouge et ocres, celle-ci est juste splendide. Que ce soit au lever du soleil, au coucher ou en pleine journée, vous ne serez pas déçu par le détour. Le spectacle offert est juste incroyable !

SALEMA

Je ne me serais peut-être jamais arrêtée à Salema, si je n’avais pas logé en camping dans ce village. Pourtant, j’ai vraiment adoré son immense plage, ses petites ruelles, ses restaurants et l’ambiance détendue de l’endroit. La plage semble infinie et sa partie ouest est abritée du vent par des falaises…encore une fois !

road trip algarve

Où se loger en Algarve ?

A Lagos

Alors là, je devrais plutôt dire où ne pas loger ! Car si vous avez tout lu, mon expérience à Lagos n’a pas vraiment été concluante. Donc si vous voulez de la tranquillité, et un endroit propre, surtout fuyez The White Butterfly !

A Carrapateira, en auberge

J’ai trouvé mon coin de paradis à l’Hostel do Mar. Cette auberge est juste parfaite pour le calme. Tout y est nickel et elle a une petite terrasse ensoleillée où il fait bon se reposer. Je me suis sentie super bien ici dans cette atmosphère détendue.

hostel do mar carrapateira

A Salema, en camping

En réservant mon logement avec Mister Camp, j’ai eu l’occasion de tester la vie en mobil-home, au Salema Eco camp. J’appréhendais au départ l’idée de passer mon séjour en camping. Vous savez j’avais l’image des campings européens sur-blindés l’été, où toutes les tentes sont entassées les unes sur les autres et les familles nombreuses partout (attention, je n’ai rien contre, qu’on s’entende bien ! Mais je rappelle que je suis partie pour me reposer !) Et bien celui-là, je le recommande absolument, car j’ai adoré !

salema-eco-camp

Mon séjour au Salema Eco camp était exactement ce dont j’avais besoin : du calme et de la nature. Celui-ci jouit d’un emplacement exceptionnel : à seulement à peine 15 minutes à pied de la plage (attention à la route quand même où les chauffeurs ont tendance à appuyer sur le champignon !), il est situé au milieu d’une immense pinède, parsemée de figuiers. Il y a de l’espace. Un restaurant sympathique  vous accueille à l’entrée pour boire un verre ou pour les jours de flemme où vous ne voulez pas cuisiner.

Le restaurant du camping
Le restaurant du camping
salema eco camp mobil-home
Mon mobile-home pour la semaine: le bonheur!

De la simple tente aux emplacements de caravane, en passant par les tipis ou mobile-homes, ce camping offre des prestations pour tous les goûts et budgets. Pour moi l’endroit idéal pour me reposer, faire du sport, travailler au calme et surtout déconnecter ! C’est sûr que je reviendrai!

Liens utiles pour organiser ton road-trip en Algarve

Tu n’as pas envie de t’embêter avec toute cette organisation? L’agence de voyage Evaneos t’aidera à préparer ton voyage sur mesure, en se chargeant de l’organisation de ton périple, comme les billets d’avion, les chauffeurs et aussi leurs guides locaux français. Contacte-les pour un devis gratuit!

Cet article est le fruit d’une collaboration avec Mister Camp. Cependant, le choix éditorial du billet produit suite à ce voyage me revient entièrement.

Vous aimerez aussi sur le blog

4000 kms de road-trip en solo en Nouvelle-Zélande

Road-trip dans les Pouilles : itinéraire et coups de coeur dans le talon de la botte

Road-trip en Jordanie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Salut,

    Super article !!! Début Octobre 2017 je pars avec ma copine labas.

    Nous arriverons tot le vendredi matin pour repartir le lundi en début d’après midi, nous aurons une voiture de location.

    Voici mon itinéraire – tu pourrais me dire si il est cohérent au niveau timing, si j’ai oublié des coins extraordinaires à voir… si je cite plusieurs endroits qui se ressemblent trop et que je devrai éviter pour ne pas perdre de temps.

    Vendredi – (on arrive à 8h du matin) /

    Direction Estoi pour visiter le Palais Rococo
    Direction Faro visite du centre + Igreja de Nossa Senhora do Carmo & Capela dos Ossos + Igreja de Sao Francisco

    Dejeuner à Faro /

    Direction Almancil pour visiter Igreja de Sao Lourenzo de Matos
    Direction Praia de Falesia, Praia de Gale, (praia da Marinha?!)

    Apero/ visite Albuifera

    Soirée direction Loulé pour y passer la soirée et y dormir.

    Samedi

    Loulé – Visite du Mercado Municipal

    Direction Praia de Benagil
    Direction Carvoeiro pour voir la Praia de Carvoeiro, Praia de Centianes, Algar Seco

    Dejeuner à Carveiro ?!

    Visite de Silves début d’après midi – Visite de la ville

    Direction Praia Da Rocha puis Lagos jusqu’au soir

    Vaut il mieux dormir à Praia da rocha ou Lagos pour sortir le soir ?

    Dimanche

    Suite de la visite de Lagos (centre ville et plages) – est ce que la matinée suffit pour voir: Praia Camilo, Dona Ana, Porto de Mos, Pinhao, Praia Estudantes, Ponta da Piedade ?

    Dejeuner entre Lagos et Sagrès – une idée ?!

    Après midi et soirée à Sagrès avec visite de Praia de Mareta, Praia do Tonel, Cap St Vincent

    Lundi

    Direction aéroport de Sagrès a Faro.

    Qu’en penses tu ? 🙂

    merci 🙂

    • Salut Joseph! Ça me paraît intense! Après moi j’aime prendre mon temps, profiter pour contempler. Lors de mon séjour en Algarve, je me suis concentrée sur la partie ouest, la péninsule de Sagres et la route vicentine, mon énorme coup de cœur. Donc je connais pas du tout ce que tu prévois les premiers jours! Pour sortir, Lagos est très animé. Et la ville est très sympa. Au mois d’octobre, tu auras sûrement beaucoup moins de monde que moi. Entre Lagos et Sagres, il y a des petits villages super mignons où tu peux peut-etre t’arrêter, comme Barao de sao joao ou Barao de sao miguel. Mais dans tous les cas à cette période, vous allez adorer car il y aura beaucoup moins de monde qu’en été. Pensez aux pulls par contre, ça souffle fort! 🙂 Très bon voyage!

  2. Bonsoir et merci pour ce récit ! (bravo pour les photos, magnifiques)
    J’ai l’intention de prospecter pour m’installer au Portugal. Je privilégie les cadre, j’ai des goûts (et des dégoûts !) très proches des vôtres. Je ne connais pas ma date de départ mais ce sera hors vacances scolaires, ça c’est sûr.
    Dans ce que vous avez vu, si vous deviez vous installer dans un coin, sans miser sur le travail (je peux travailler à distance ou avec les étranger installés sur place), ce serait où ??? 🙂
    nota : j’adore la mer, les petits bistrots du littoral, les petits villages et surtout LES PORTUGAIS. Je ne connais que le Nord et le centre-Est et rapidement, il y a 5 ans.
    merci

  3. Sou curioso para descobrir ᧐ que blog plataforma você ter sido trabalhando сom ?
    Εu sou experimentando alguns menor segurança
    գuestões сom mеu último site e Gostaria gosto ⅾе encontrar aⅼgo mais risco-livre
    . Tem algum sugestõеs ?

  4. Magnifique photos (comme d’hab :D) . Perso j’ai découvert le coin par hasard via un système de voyage surprise ( fly-box.fr ). J’ai adoré l’ambience.