Randonnée en Suisse autour du lac de Salanfe, mon coin de paradis alpin

Ca fait très longtemps que je pars chaque année dans les Alpes françaises, et pourtant je n’y randonne que très rarement, allez savoir pourquoi ! Et après toutes mes péripéties physiques de ces dernières années, j’ai dû réduire drastiquement les activités sportives. Mais l’envie de m’y remettre me démangeait depuis un moment. C’est donc avec grande joie que j’ai répondu à l’invitation de Fabienne, qui tient avec une énergie et un sourire sans faille l’auberge de Salanfe, dans le Valais suisse. Accompagnée de mon ami blogueur Benoît, je me suis rendue chez nos voisins helvétiques, plus que motivée que jamais pour arpenter les sentiers de ce petit coin de paradis.

lac de salanfe
© Benoît Richer, des Yeux plus Grands que le Monde

Le lac de Salanfe : le paradis au pied des Dents du Midi

Venir à Salanfe, c’est tomber instantanément amoureux de la montagne et de la Suisse. Son lac artificiel bleu turquoise, dont le barrage construit dans les années 40 alimente les turbines de l’usine de Miéville, offre un cadre idéal pour les longues balades à pied.

lac de salanfe

Situé au pied des majestueuses Dents du Midi, il fait bon y séjourner quelques jours pour profiter de son cadre enchanteresque, entre une faune et une flore magnifiques, des couchers de soleil somptueux et des panoramas tous plus fous les uns que les autres. C’est sûr, Salanfe a ce pouvoir d’ensorceler le randonneur de passage et lui donner l’envie de revenir encore et encore.

salanfe

Montée au lac de Salanfe depuis Van d’en Haut

Situé entre les Vallées du Trient et d’Illiez, à 1970m d’altitude, on accède à Salanfe uniquement à pied, en environ 1h30 depuis Van d’en Haut. Ca grimpe pas mal, avec 500 mètres de dénivelé plus ou moins jusqu’à Salanfe.

van d'en haut

C’est l’option qu’on a choisie avec Benoît, en dormant au camping de Van d’en Haut la veille, mais vous pouvez également partir de Salvan, pour une très belle balade au travers des gorges du Dailley.

Fabienne, la suissesse du blog Novomonde, qu’on a eu le plaisir de recroiser là bas, vous en parle dans cet article.  Je me le suis notée pour une prochaine fois !

Dormir à l’auberge de Salanfe

On arrive ainsi à l’auberge de Salanfe à l’heure de l’apéro, pour profiter du soleil de fin de journée sur la terrasse. On est ravis d’y poser nos sacs à dos pour les 3 nuits qui viennent. A peine arrivée, je suis déjà subjuguée par le cadre enchanteur. J’ai tellement hâte de partir explorer les environs !

auberge de salanfe
La vue depuis un dortoir de l’auberge

L’auberge est très confortable, avec ses grands dortoirs spacieux, ses douches chaudes, et sa vue… INCROYABLE ! Rien à voir avec certains refuges de montagne, ici c’est cosy, tout est fait pour que l’on se sente chez soi, comme les Crocs mises à disposition dans l’entrée!

Et le bonus, c’est qu’on y mange très bien! En plein mois de juillet, je me suis régalée de l’une des meilleures fondues de toute ma vie, sans exagérer!!

Randonnées autour de Salanfe

Le Lac de Salanfe est situé sur le chemin de plusieurs grandes randonnées : Tour des Dents du Midi, Tour du Ruan, Tour de la vallée du Trient et Tour du Salantin. Benoît en a fait déjà quelques unes. Et moi j’avoue en rêver! Mais ce n’est pas l’objet de notre séjour. Ce sont des randonnées à la journée que nous choisissons de faire au départ de l’auberge.

lac de salanfe

L’ascension du Luisin

Tandis que de nombreux randonneurs s’attaquent à la Haute Cime, nous choisissons pour ce 1er jour de grimper au sommet du Luisin, beaucoup moins prisé. C’est simple, nous ne rencontrons absolument personne de la journée!

sommet du luisin
Direction le sommet!

Ca fait déjà presque deux ans que je n’ai pas randonné depuis ce fameux trek albanais, qui m’avait plus que tout, redonné des envies de montagne.  Autant dire que j’appréhende forcément la journée !

Mes débuts sont assez difficiles… Il faut réveiller le souffle et les jambes et je peux vous dire que c’est pas gagné! Mais en y allant tranquillement, je reprends vite mes marques. Au fur et à mesure de la montée, mon pied se veut de plus en plus assuré. Malgré quelques passages enneigés qui nous compliquent la tâche, nous parvenons au col en moins de 3h, non pas sans nous arrêter toutes les 5 minutes pour admirer la vue époustouflante sur le lac.

lac salanfe
lac de salanfe
lac salanfe neige

Depuis le col, l’ascension jusqu’au sommet se parcourt ensuite assez rapidement. Même si les derniers mètres sur l’arrête sont à-pics, cette montée est assez facile. Comme toujours, je m’éclate dès que ça devient vertigineux avec des rochers à escalader. Les paysages une fois là haut sont tout simplement grandioses ! L’idéal pour un pique-nique avec vue.

randonnées lac de salanfe
sommet luisin

L’Ascension du Luisin en pratique

Dans l’ensemble, j’ai trouvé les randonnées qu’on a faites assez faciles, sachant que je n’étais vraiment pas exercée avant de partir.

Donc le Lusin est accessible à tous même si l’arrivée comporte quelques légères difficultés.

Au total depuis l’auberge de Salanfe en prenant son temps, il faut compter 6h :
>> Environ +/- 1000m de dénivelé
>> 2h30 de l’auberge de Salanfe au col
>> 45′ du col au sommet
>> Comptez 2 bonnes heures pour redescendre

Déjeuner à Susanfe, la cabane du bonheur

C’est à la cabane de Susanfe, appelée par les connaisseurs « la cabane du bonheur », que nous décidons de nous rendre en ce 2e jour. Benoît qui connaît déjà l’endroit a hâte d’y retourner et d’y retrouver Fabienne, la super maîtresse des lieux (oui elles s’appellent toutes Fabienne en Suisse! 😄) Notre objectif : arriver pour le déjeuner pour profiter du cadre enchanteur.

Depuis l’auberge de Salanfe, il nous faut 3h pour atteindre la cabane. Je suis en pleine forme et suis presque frustrée que l’ascension jusqu’au col de Susanfe soit si courte et facile. Je sens que j’ai les jambes pour aller bien plus haut! Le paysage change tout doucement : la verdure et les fleurs laissent place à un paysage rocailleux assez lunaire.

col de susanfe
cabane de susanfe

Après avoir englouti un délicieux rösti au chèvre, nous remontons difficilement jusqu’au col pour redescendre sur Salanfe et profiter des merveilles de la nature autour du lac. On entend au loin le cri des marmottes mais on ne parvient pas à les voir. Par contre, histoire de rendre la journée parfaite, nous tombons sur les célèbres bouquetins de montagne. Je n’y croyais plus!!! Le bonheur…

lac de salanfe bouquetin
© Benoît Richer, des Yeux plus Grands que le Monde

Balade autour du lac de Salanfe

On a de la chance pour ce dernier jour, car le ciel est dégagé et on peut enfin admirer les Dents du midi et surtout observer l’effet miroir des montagnes qui se reflètent dans le lac. C’est absolument magique!

lac de salanfe

On profite du temps splendide pour faire le tour du lac et contempler une dernière fois la vue sur l’auberge au loin avant de dire au revoir à Fabienne et de redescendre en bas dans la vallée, revigorés par ces quelques jours de tant de beauté.

INFORMATIONS PRATIQUES

Comment se rendre à Salanfe ?

Si vous êtes en voiture, comme je vous le disais plus haut, le plus simple et rapide pour aller à Salanfe, est de se garer au parking de Van d’en Haut, d’où part un sentier qui mène au lac en 1h30 à 2h.

En train, il faut aller jusqu’à Martigny, puis prendre le train Mont-Blanc Express jusqu’à Salvan. De là, compter 3h30 de marche jusqu’à l’auberge. Ou prendre le bus qui vous amène jusqu’au camping de Van d’en Haut.

Quand aller à Salanfe?

La haute saison bat son plein entre le 15 juillet et le 15 août. Si vous n’aimez pas trop la foule, je vous recommande de venir avant ou après. Il y a de très belles journées durant les arrières saisons, même si elles peuvent être fraîches parfois.

En juillet, nous avons dû traverser quelques névés, ces portions encore enneigées. Je vous recommande fortement de ne pas faire comme moi et de penser à prendre des bâtons pour vous faciliter la tâche! Ou bien sûr de faire demi-tour si cela vous paraît trop difficile d’accès.

L’auberge de Salanfe

L’auberge de Salanfe est ouverte de juin à octobre.

Elle dispose d’environ 100 places en dortoir ( 30 CHF ou 65 CHF/personne en demi-pension) et 20 places en chambres privées (54 CHF par personne ou 89CHF en demi-pension).
Pour plus d’informations :
auberge@salanfe.ch
Tél +41 (0)27 761 14 38

Cet article est le fruit d’une collaboration avec L’auberge de Salanfe. Un grand merci à Fabienne et Nicolas M. de m’avoir accueillie et permis de découvrir leur splendide région; à Fabienne, gardienne de la cabane de Susanfe ; à mon co-randonneur et photographe, Benoît de m’avoir accompagnée dans cette aventure. Un petit clin d’oeil à ma sister, qui blessée, a dû renoncer à ce périple.

Bien qu’invitée, je tiens à préciser que la ligne éditoriale choisie suite à ce voyage me revient entièrement. Textes et images produits avec le coeur!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *