Voyager à Sumatra : la nature sauvage à l’état pur

Quand on parle de l’Indonésie, la plupart d’entre nous pensent à Bali ou Java. Lors de mon 2e voyage dans le pays, j’avais envie de sortir des sentiers battus, d’éviter les touristes qui se ruent dans les rizières balinaises, pour aller vers quelque chose de plus authentique. C’est pour cela que j’ai choisi de m’aventurer en premier lieu à Sumatra, réputée pour être sauvage et très peu touristique.

Sumatra est la 3e île du pays par sa taille. Elle possède une biodiversité incroyable, une végétation luxuriante et des habitants parmi les plus accueillants au monde.

Je rêvais de ses lacs, ses forêts, ses volcans et surtout de rencontrer des orangs-outans ! Ce séjour fut à la hauteur de mes attentes… ou presque. Car mon voyage fut hélas un tantinet gâché par les feux de forêt qui ravagent tous les ans le pays et mettent la population en danger. Ce qui me rend terriblement triste, car Sumatra est un véritable bijou où je vous recommande absolument d’aller, avant que l’homme n’ait fini de saccager ce paradis perdu.

sumatra jungle

Quel itinéraire faire à Sumatra en deux semaines?

Il faut savoir qu’à Sumatra, tout prend du temps, beaucoup de temps… Qui dit peu de touristes, dit peu d’infrastructures, du moins très peu de transports publics et des routes qui laissent franchement à désirer. Se rendre à Sumatra relève parfois du parcours du combattant. Les trajets en bus vous donneront quelques sueurs froides… Mais quand on voit les paysages, le jeu en vaut largement la chandelle… Hélas les mauvaises conditions météo et la fumée prégnante dans une partie de l’île ne m’ont pas permis de prendre des photos rendant justice à la beauté des paysages…

MEDAN

C’est par là que j’entame mon séjour à Sumatra. Medan est une grosse ville indonésienne, bien bordélique comme je les aime. Après quelques jours dans la très aseptisée Singapour, je retrouve tout ce que j’aime en Asie : les odeurs de rue, les fruits tropicaux, les palmiers, les sourires des habitants et une certaine douceur de vivre. Avec évidemment tous les pendants propres aux grandes villes d’Asie du sud-est : la circulation folle, le bruit, la pollution, les routes et trottoirs défoncés, les rabatteurs dans les gares routières, les interminables trajets en bus avec la musique à fond.

Et pourtant je me suis sentie revivre en faisant mes premiers pas à Sumatra. Bon d’accord, Medan est la seule ville où je n’ai jamais réussi à traverser une rue et ai dû me faire accompagner pour survivre !

Pour dormir j’ai été super bien accueillie à la Zaza Zizi Guesthouse, où les employés ont passé la soirée à me jouer des airs à la guitare. Un très bon moment!

Pour trouver votre hébergement à Medan, cliquez ici!

BUKIT LAWANG

Bukit Lawang est situé au nord de Sumatra. Ce village est la porte d’entrée du Parc National Gunung Leuser, site classé au patrimoine de l’UNESCO pour la richesse de sa biodiversité. C’est là qu’on se rend pour voir les derniers orangs-outans sauvages du monde (une 2nde  réserve est située sur l’île de Bornéo).

sumatra bukit lawang orang outan

Bukit Lawang est sûrement le village le plus touristique de Sumatra. Situé le long de la rivière Bohorok, il est bordé de guesthouses qui se fondent parfaitement dans le décor. En arrière plan, on a la jungle et la rivière qui coule au milieu. L’ambiance y est détendue, les gens sont souriants, les « hello » fusent de toute part. Comme partout en Indonésie, il y a toujours quelqu’un pour chanter accompagné de sa guitare. Bref, un endroit hyper relax, comme je les aime en Indonésie.

On peut y dormir dans des petits bungalows en bord de rivière et devenir les meilleurs amis des macaques qu’on croise absolument partout. Ils ont d’ailleurs tendance à prendre le toit de votre chambre comme terrain de jeu pendant la nuit. Boules Quiès recommandées !

bukit lawang singe

BERASTAGI

Berastagi se situe entre deux volcans : le Mont Sibayak et le Mont Sinabung.  Lors de mon passage, le Sinabung étant en éruption, je compte donc grimper sur le Sibayak. Hélas, ce jour là, le temps est à la pluie, je dirais même au déluge. Je dois donc renoncer à l’ascension. Mais selon des voyageurs rencontrés là bas, ça vaut vraiment le coup de se lancer en pleine nuit pour admirer le lever du soleil…

Donc si vous avez plus de chance que moi pour le temps, allez-y !

Mais je n’ai aucun regret d’être allée à Berastagi. La ville est très agréable et a été pour moi le lieu de rencontres extraordinaires, que je vous conterai dans un prochain post.

LE LAC TOBA

Je pense que ma motivation première d’aller à Sumatra était de voir ce célèbre lac dont j’avais déjà entendu parler. C’est pour moi l’incontournable de Sumatra.

lac toba sumatra

Situé à 6h au sud de Berastagi, le Lac Toba, né il y a plus de 100 000 ans d’une éruption volcanique, offre un spectacle inoubliable. C’est d’ailleurs la plus grande caldeira du monde, avec une profondeur maximale de 500 m. Au centre du lac, on trouve l’île de Samosir, dont le tour fait environ 130 km et au nord-est, une petite presqu’île, qui héberge le village de Tuk-Tuk où il fait bon séjourner.

sumatra lac toba
sumatra lac toba

Ma principale activité au lac Toba, consiste à contempler le calme et la beauté du lac, en me balançant doucement dans mon hamac. Il n’y a pas de mot pour décrire la douceur de vivre qui règne au lac Toba…

BUKKITINGI

En arrivant à Bukkitingi, je n’ai qu’une hâte, c’est de parcourir la vallée d’Harau à scooter. Me balader en deux-roues dans un cadre de rêve me manque terriblement ! Hélas pour moi, la ville et toute la vallée sont envahies par les fumées  provenant des forêts de palmiers. Les yeux et la gorge brûlent et on ne voit strictement rien.

Encore une fois à Sumatra, les conditions météo m’empêchent de mener à bien mes projets…

sumatra bukkitingi

Une raison de plus d’y retourner un jour !

LE LAC MANINJAU

Comme à Bukkittingi, le lac Maninjau est entouré d’une brume permanente qui m’empêche de profiter du cadre complètement. Pourtant ce lac a vraiment lui aussi l’air d’être magnifique. Le temps s’y écoule tout doucement, entre baignades dans le lac, repas de poisson grillé et balade aux cascades.

lac Maninjau

D’ailleurs, si vous vous rendez vous aussi à la cascade proche du village de Maninjau, faites très attention. Car je n’ai pas trouvé le bon chemin pour grimper et suis passée au milieu, dans l’eau. Or, il y a une plante extrêmement urticante, qui brûle sévèrement la peau. Le seul moyen d’apaiser la douleur et d’enlever le poison est de se passer du baume du tigre tout en frottant fort avec une noix de muscade fraîche.

lac maninjau
Une balade autour de Maninjau

Mais si vous pouvez éviter ce moment, je vous assure que vous vous en porterez mieux !

Il y a également pas mal de sangsues. La vraie balade d’aventurier quoi !

Autour de Padang

Si vous êtes en manque de mer, et que comme moi vous n’avez pas le temps de vous rendre tout au nord, à Bandah Aceh, il y a quelques plages au bord de l’Océan près de Padang. Je n’ai pas le temps d’en profiter mais je sais qu’on peut trouver quelques endroits bien sympas.

Conseils pratiques pour voyager à Sumatra

Transports

Pour aller à Sumatra, le mieux est de prendre un vol pour Medan ou Padang. Il y a de nombreux vols peu onéreux depuis Singapour, Kuala Lumpur ou Jakarta.

Pour aller à Bukit Lawang, le plus simple est d’arriver à Medan puis de se rendre à la gare routière de Pinang Baris (5000 Rps) pour prendre un bus. Là, attention aux arnaques ! Vous serez assaillis par des chauffeurs de mini-bus vous proposant des prix exorbitants. Même s’ils vous réclament 120 000 roupies au départ, ne dépensez pas plus de 40 000R. Il me semble que le prix normal est même de 20 000, mais là je n’ai pas réussi à m’en sortir ! Donc restez ferme et sûrs de vous car oui ils essaient de vous arnaquer totalement.

De Perapat (lac Toba) à Bukittingi : il y a un bus faisant le trajet de nuit qui part à 17h. Il met environ 14h.

Que je sois honnête avec vous, ce fut pour moi l’un des pires trajets de ma vie. Entre les odeurs repoussantes des toilettes chimiques, la conduite sportive de notre chauffeur, et la route sinueuse à flanc de montagne, ce trajet fut un véritable enfer et je me demande encore aujourd’hui comment nous sommes arrivés à destination. Je me suis plus crue perdue dans la houle de l’Atlantique que dans un bus. Rien qu’à l’évocation de ce souvenir, mon estomac se tord de douleur.

Dans l’ensemble, prendre les transports à Sumatra relève de l’aventure. Mais avec du temps et de la patience, on arrive à tout !

Bonnes adresses à Sumatra

A Bukit Lawang, vous pouvez dormir à la Rain Forest Guesthouse. Les bungalows sont confortables et l’accueil super sympa. Par contre, c’est souvent complet, pensez à réserver !

A Tuk Tuk, au lac Toba, je me suis sentie très bien à la Sibayak Guesthouse, qui possède une magnifique vue sur le lac et des hamacs bien sûr!

Et pour manger, il y a juste à côté un des meilleurs restaurants indonésiens dans lequel je suis allée : le Bamboo Retaurant qui sert un excellent Gado Gado (des légumes à la sauce cacahouète agrémentés de citronnelle et autres épices.) Essayez aussi le poisson au Sambal, une sorte de sauce tomate à la provençale… un vrai régal !

gado gado indonesie
Le Gado Gado du Bamboo Restaurant, un vrai délice!

A Maninjau, dormez à la Muaro Beach Guesthouse. Les bungalows sont simples, mais très bien placés et les propriétaires sont vraiment adorables. Ils vous cuisinent le poisson pêché du jour. Mon paradis à Sumatra !

Enregistrer

Organise ton voyage sur mesure à Sumatra !

Tu rêves de visiter Sumatra, mais tu n’as jamais osé te lancer par peur d’un manque d’organisation ? L’agence de voyage Evaneos t’aidera à organiser et préparer ton voyage, notamment en se chargeant de l’organisation de ton périple, comme les billets d’avion, les chauffeurs et aussi leurs guides locaux français.

Tu aimeras aussiaei i uuEnregistrerEnregistrer

Le jour où je suis allée à Berastagi à Sumatra

Quel budget prévoir pour voyager en Indonésie

Visiter l’Indonésie hors des sentiers battus : la Sulawesi

Enregistrer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Salut, je crois pas avoir loupé l’information dans l’article mais ce voyage était à quel moment de l’année du coup ? (je cherche pas mal d’informations sur le Haze 🙂 ). Et tu y as passé combien de temps du coup ?

  2. Bonjour Mag, nous souhaitons faire un séjour d’environ 3 semaines sur l’île de Sumatra.

    Pourriez vous nous donner votre mail afin que l’on échange sur votre séjour et que l’on puisse se préparer ?

    Merci

  3. Bonjour Mag

    Pouvez-vous me dire quel bus vous avez pris de Medan vers Bukit Lawang?

    Vous êtes allé à la gare routière de Pinang Baris et ensuite?

    Merci!

  4. Bonjour Mag

    Pouvez-vous me dire quel bus vous avez pris de Medan vers Bukit Lawang?

    Vous êtes allé à la gare routière de Pinang Baris et ensuite?

    Merci!

  5. Ping : Préparation Sumatra – VirLuBerlu